Tradition

L’ordre de Charles XIII : grade maçonnique et ordre royal

Pour l’immense majorité des Maçons suédois, le 10e grade représente l’aboutissement d’une longue carrière en Loge, quelques-uns – une soixantaine – se voient honorer du 11e degré de « Chevalier Commandeur de la Croix Rouge » du Rite Suédois. Mais pour de rares dignitaires choisis, il existe un ultime degré – le 12e – qui n’est autre que l’ordre de Charles XIII… une décoration officielle du Royaume de Suède. C’est un cas unique au monde où un grade maçonnique quitte le huis clos des Loges pour prendre place parmi les plus hauts attributs symboliques de l’État !

Parmi les décorations encore conférées aujourd’hui dans les vieux États européens, l’ordre de Charles XIII apparaît comme une des plus singulières. Elle prend en effet rang aux côtés des ordres royaux de Suède – l’« ordre des Séraphins », l’« ordre de l’Étoile Polaire » et l’« ordre de l’Épée » –, mais elle ne peut être remise qu’à des francs-maçons, qui plus est porteurs d’un certain grade dans le système maçonnique suédois ! Pour bien comprendre sa nature, il convient d’abord de rappeler que la franc-maçonnerie a joué en

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine n°81

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!